Qui sommes-nous ?

Les Éditions de la dernière lettre est une maison d’édition indépendante qui s’emploie à défricher des pistes pour construire une vie bonne, plus digne et libre pour toutes et tous.

Fondée en 2019, elle prolonge le travail d’enquête et de critique sociale que la revue Z mène depuis plus d’une décennie.


À propos de la revue Z :

Au printemps 2009 sortait le premier numéro d’un canard-tortue imaginé par une joyeuse bande. Installée chez des éleveurs du Tarn, la rédaction inaugurait le principe de l’itinérance : s’immerger dans la réalité d’un territoire, pour un mois au moins, enquêter collectivement, s’égarer et nouer des liens, prendre part aux luttes ; et, à partir de ces ingrédients, fabriquer, à prix abordable, une belle revue d’analyse critique de deux cents pages qui donne la parole à des gens qu’on entend peu, et où le dessin et la photo occupent une grande place.

Pour chaque année, un numéro. Pour chaque lieu d’enquête, un grand thème : sexisme et solidarités féministes à Marseille (Z10), folie minière en Guyane (Z12), intoxication pétrochimique à Rouen après l’incendie de Lubrizol (Z13)…

Depuis plus de dix ans, Z existe, persiste et change, au gré de nos propres existences. Des graphistes, plusieurs rédacteurs et rédactrices, éparpillées aux quatre coins de l’Hexagone et au-delà, qui bénéficient parfois du dispositif des emplois aidés, sans oublier les correcteurs. Une quarantaine de contributeurs et contributrices, poètes, photographes, dessinatrices, dessinateurs, la plupart du temps bénévoles.